Untitled Document
Serge Clment
Serge Clment
Courtesy galerie Le Rverbre, Lyon
Bilingual : French / English



Serge Clément est né au Québec (Canada) en 1950.
Il vit et travaille à Montréal. Il est représenté depuis 2001 par la galerie Le Réverbère, Lyon.

Serge Clément pratique une photographie de questionnement, de recherche et d’auteur. Offrant des images poétiques et déroutantes, sa démarche se décline du documentaire à l’installation en passant par le commentaire social, le récit poétique et l’essai photographique.

Le travail de Clément a fait l’objet d’expositions solo dans différents pays d’Europe, à Hong Kong et au Canada. Le photographe a publié plusieurs livres photographiques, notamment Dépaysé (Kehrer Verlag, 2014), courant ~ contre-courants (Marval, 2007) et Sutures – Berlin 2000-2003 (Les 400 coups, 2003), ainsi que quelques livres auto-publiés (éditions Mai 50) : NàY (2011), au Passage Patience (2007).

Il a aussi réalisé deux court-métrages (Fragrant Light / Parfum de lumière, ONF, Mtl, 2002 ; d’aurore, Ottoblix, Mtl, 2012) à partir d’images photographiques. Ce parfum photographique et cinématographique nous révèle une ville fictive traversée dans l’espace et dans le temps, Hong Kong préfigurant le destin de Shanghai, alors que la ville personnelle du photographe nous fait entrevoir les mégapoles du XXIe siècle. Il nous mène également au-delà et en deçà de l’histoire, dans des clairs-obscurs pluridimensionnels qui nous parlent de lui et de nous, de ce que nous sommes et de ce que nous serons. d’aurore, initié en 2009, interroge la rencontre du cinéma et de la photographie. Produit à partir d’images prises (dans 9 villes différentes du monde) pour 5 heures du matin (une pièce de théâtre-danse produite par Pigeons International), ce lent mouvement passe de la nuit à l’éveil lumineux. En 2011, Olivier Calvert y ajoutera une fabuleuse trame sonore.

Son intérêt pour les livres de photographie, devenu au cours des années une passion, l’aura incité à accepter l’invitation d’Alexis Desgagnés du centre d’artistes VU et à élaborer ensemble une présentation-réflexion (exploitant simultanément la double condition de photographe et de collectionneur) sur le livre photographique. L’exposition fut présentée à Québec, en avril 2014 et a constitué la première exposition québécoise spécifiquement consacrée à ce type d’ouvrages.

En novembre 2014, fut inauguré à Paris, Dépaysé une exposition itinérante européenne co-produite par le Fotografie Forum Frankfurt et le Centre culturel canadien à Paris. Elle fut présentée par la suite à Cardiff et à Francfort.
Dépaysé est conçu comme une traversée des saisons de la vie qui superpose monde urbain, monde rural, descriptif, introspectif, sociologie et philosophie. Réunissant fiction et fait, mémoire et effacement, et intégrant des références à la littérature et à l’histoire de la photographie, ce projet embrasse 40 ans de photographie, en puisant aussi bien dans ses travaux récents que dans des photographies inédites « retrouvées » dans ses archives.

En septembre 2016, la galerie Simon Blais présenta Métamorphose, une recherche au croisement du figuratif et de l’abstraction, cette surface équivoque qui déconstruit nos analyses et nos tentatives de rationalisation.
En novembre 2018, il présente à Occurrence espace d’art et d’essai contemporains (Montréal), l’exposition et la monographie Archipel, dédié à sa production des livres photographiques, avec Zoë Tousignant, commissaire de l’exposition et auteure des textes de la monographie.


Dans le cadre d’échanges artistiques international entre Les Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie (Québec) et Diaphane, pôle photographique en Hauts-de-France (France) il réalise Fragments & Trans  (automne 2017) qu’il expose l’année suivante au Quadrilatère à Beauvais lors des Photaumnales 2018 et à la galerie Le Réverbère début 2019, dans l’exposition collective La Poésie abstraite du réel.


On le retrouve à la galerie Le Réverbère, début 2020 dans l’exposition Globe-trotteurs aux côtés de Thomas Chable, Bernard Plossu et Jacques Damez, une exposition conçue autour des états de disponibilités et de tension au monde des photographes voyageurs.


Il est récipiendaire de nombreuses bourses du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec.

 

 
English

Serge Clément was born in Québec (Canada) in 1950, he lives and works in Montreal. He is represented by Le Réverbère gallery since 2001.

Serge Clément’s photography practice is one of questioning, research, and creativity. His approach, offering poetic and disturbing images, ranges from documentary to installation, including social commentary, poetic account, and photographic essay.


Clément’s works have been in solo exhibitions in Europe, Hong Kong, and Canada. He has published a number of photobooks, including Dépaysé (Kehrer Verlag, 2014), courant ~ contre-courants (Marval, 2007), and Sutures – Berlin 2000-2003 (Les 400 coups, 2003), as well as self-published books (éditions Mai 50): NàY (2011), au Passage Patience (2007).


He has also directed two short films (Fragrant Light/Parfum de lumière, NFB, Montreal, 2002; d'aurore, Ottoblix, Montreal, 2012) that use photographic images. This photographic and cinematographic “fragrance” unveils a fictional city through space and time – Hong Kong prefiguring the fate of Shanghai – while the photographer’s own city gives a glimpse of twenty-first-century megalopolises. He also takes us forward and backward in history, in multidimensional chiaroscuros that speak to us about him and ourselves, about what we are and what we will be. d’aurore, inaugurated in 2009, explores the encounter of cinema and photography. Produced from images taken in nine cities around the world for 5 heures du matin (a dance-theatre piece produced by Pigeons International), the film slowly moves from night to luminous awakening. In 2011, Olivier Calvert added a fabulous sound track to the work.


Over the years, Clément’s interest in photobooks became a passion, and he accepted the invitation of Alexis Desgagnés, of the VU artist-run centre, to jointly create a presentation-reflection (exploiting simultaneously the dual condition of photographer and collector) on the photobook. The exhibition Constellations was presented in Quebec City in April 2014 and was the first Quebec exhibition devoted specifically to this type of book.
    

In November 2014, Dépaysé, an exhibition co-produced by the Fotografie Forum Frankfurt and the Canadian Cultural Centre in Paris, opened in Paris before touring Europe.
Dépaysé is conceived as a crossing of the seasons of life that superimposes the urban world, the rural world, description, introspection, sociology, and philosophy. Bringing together fiction and fact, memory and erasure, and integrating references to literature and the history of photography, this project encompasses forty years of photography, drawing both on Clément’s recent works and on previously unseen photographs “found” in his archives.

In September 2016, the Simon Blais gallery exhibited Métamorphose, a research at the crossroads of figuration and abstraction.
In September 2018, Fragments & Trans was exhibited at the Quadrilatère in Beauvais (France) during the Photaumnales 2018and then in 2019, at Le Réverbère gallery for the collective show La poésie abstraite du réel. The project was produced in Amiens and Beauvais during an international art residency program organized by Les Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie (Québec) and Diaphane, pôle photographique en Hauts-de-France (France).
In November 2018 he presented Archipel, an exhibition and a publication of his photobooks production and installations at Occurrence (artist-run center), Montreal, with Zoë Tousignant, as curator and writer.

In 2020 he takes part to the collective exhibition Globe-trotters, with Thomas Chable, Bernard Plossu et Jacques Damez at Le Réverbère gallery. This show questions the availability situations of the travelling photographers and their tension to the world.
Clément has received numerous grants from the Canada Council for the Arts and the Conseil des arts et des lettres du Québec. In 2012, he received the Prix à la création artistique from the Conseil des arts et des lettres du Québec for his film d’aurore (2011) at the Rendez-Vous du Cinéma Québécois.
photographies
publications